Le petit jardin de l'abeille
  Produits et services English  
 

Miel

Sa couleur dorée illumine l’aube de notre civilisation. Dès l’Antiquité, la Grèce et tout le monde méditerranéen semblent baigner dans sa lumière blonde. Bien avant même, aux temps les plus reculés de la préhistoire, quand ils vivaient encore de chasse et de cueillette, les hommes se sont nourris de miel et le mystère qui l’entourait les a fascinés.  Aujourd’hui encore, traditions et données scientifiques s’accordent pour faire de cet aliment, aux frontières du monde végétal et du règne animal, un véritable présent de la nature.  *3 (Vannier, 1999)  

Le plus ancien témoignage connu de la présence des abeilles sur la planète est un insecte fossilisé dans un morceau d’ambre de la Baltique. Voilà donc 60 millions d’années que les abeilles, inlassablement, fabriquent du miel, mais il n’y a que 2 millions d’années que nos ancêtres du genre Homo sont là pour en profiter, (...)

Les abeilles « butineuses » effectuent leur travail à partir du 21è jour de leur vie et jusqu’à leur mort.  Leur durée de vie varie selon la saison et l’importance de la miellée, : quelques semaines en pleine récolte, 9 mois pour celles qui naissent après la récolte, ( ...)

Pour récolter un gramme de nectar, chaque butineuse doit effectuer une vingtaine de vols par jour et visiter environ 8000 fleurs.  Elle rapporte dans son jabot 60 à 70 mg de nectar ou 10 mg de pollen dans ses corbeilles.  Pour produire 1 kg de miel, quelque 5,6 millions de fleurs doivent être butinées, ce qui nécessite de parcourir une distance d’environ 40 000 kilomètres, l’équivalent d’un tour du monde! *3 (Vannier, 1999)

Repérées par des « éclaireuses », les sources d’approvisionnement sont visitées par les butineuses. Le pollen est transporté dans des sortes de « corbeilles » situées sur l’une des paires de pattes, le nectar est « pompé » et emmagasiné dans le jabot, où sa transformation commence déjà à s’opérer sous l’action d’enzymes.  De retour à la ruche, les abeilles régurgitent le contenu de leur jabot. Cette substance, qui passe d’ouvrière en ouvrière, perdant ainsi de son humidité et se chargeant de sécrétions salivaires, est stockée dans les alvéoles. Trois jours plus tard, le miel est parvenu à maturation. Selon l’espèce florale sur laquelle les matières premières ont été récoltées, il est doté d’une certaine couleur, d’une consistance, d’une odeur et d’une saveur particulières.  La palette est large. *3 (Vannier, 1999)

Le miel est encore très souvent utilisé comme un vieux remède traditionnel. Pourtant, il est avant tout un aliment, même si cette qualité essentielle n’est pas toujours reconnue et mise en relief à sa juste valeur. (Michel, 1985)

Le miel est l’aliment de l’effort physique bref ou prolongé, la ration alimentaire des sportifs intègre très souvent le produit de l’abeille. On connaît l’anecdote rapportée par l’apiculteur le plus célèbre de Nouvelle Zélande, Sir Edmond HILARY. Ce dernier a vaincu l’Evrest car il avait emporté dans son bagage d’alpiniste quelques rations du miel produit par ses abeilles. Après cette révélation qu’il fit à son retour triomphal au pays, la consommation du miel en Nouvelle Zélande accusa une hausse vertigineuse. *4 (Michel, 1985)

Le miel dans les plats d’aujourd’hui.  Dans les recettes de la cuisine moderne, le miel apporte des notes originales, qui correspondent aux envies d’authenticité et d’exotisme exprimés par la société contemporaine.  Un miel fort (sarrasin) sera choisi pour un plat relevé et épicé, les miels très aromatiques et plutôt floraux (bleuet, framboisiers) seront intéressant dans les desserts non cuits, où ils ne risquent pas d’être dénaturés.  Utilisé comme condiment, le miel améliore les sauces aigres-douces dans lesquelles on fait blanchir ou mariner viandes et poissons avant de les griller.  Ils s’allient particulièrement bien avec la plupart des épices : safran, cannelle, curry, cumin., piment (...) Sa forte teneur en fructose lui apporte certaines qualités : il évite le dessèchement des pâtes, caramélise rapidement, etc... 

Lorsqu’il remplace le sucre, le miel apporte ses arômes, pour autant qu’on l’ajoute en fin de cuisson.  Le pouvoir sucrant du miel est important et l’on conseille de ne mettre que les trois-quarts de la dose indiquée pour le sucre, Si l’on cherche à n’ajouter qu’un léger arôme de miel, il vaut mieux n’utiliser qu’une faible proportion de miel. *5 (Clément, 2002)

Au Rucher des framboisiers, on distingue – bon an mal an- onze variétés de miel : Bleuet, Brut, Centaurée, Crémeux, Épilobe, Framboisier, Fleurs sauvages, Pissenlit, Sarrasin, Verge d’or et Trèfle.  Le produit est commercialisé en pots – oursons, 330 g, 500 g ou kg- et en grands formats – 3 kg ou 15 kg- pour certaines variétés. Ces variétés sont aussi disponible en dégustation, sur la ferme, pendant la saison estivale, Miel d’artisan produit dans le respect de l’agriculture biologique. Ceci assure un degré de pureté inégalé par les miels commerciaux.  Pas d’usage d’antibiotiques ni de pesticides chimiques qui pourraient laisser des traces dans l’aliment.  Les zones de butinage sont contrôlées pour éviter le contact avec des charges polluantes indésirables.

 Voici quelques proverbes et dictons populaires relatifs au miel : *4 (Michel, 1985).

« Pas d’abeilles, pas de miel; pas de travail, pas d’argent »

« Si tu veux récolter ton miel, ne renverse pas ta ruche »

 « Une goutte de miel attire plus de mouches qu’un baril de vinaigre »

« L’homme paresseux ne se nourrit jamais de miel »

« Là où il y a du miel, les ours s’invitent »



Le Rucher des Framboisiers

Une entreprise familiale établie depuis trente ans. On vous offre onze sortes de miels, disponibles selon les récoltes de l'année. Nos ruches son situées en Gaspésie, près de la mer et loin de la pollution.
Notre miel est biologique : Nous n'utilisons pas d'antibiotiques, pas de molécules de synthèse ( pesticides, etc). Il n'est pas pasteurisé. Nous sommes certifiés Québec Vrai.
Nous avons vu dans la revue apicole ''Hive Lights'' que onze médicaments ( antibiotiques, acaricides, fongicides et autres ) sont ou peuvent être utilisés dans les ruches conventionnelles.

Nos sortes de miel :

Miel de bleuet : Plus foncé que le miel de framboisier, il a une saveur plus prononcée. Riche en bioflavonoïdes, excellent pour améliorer la vision nocturne et lutter contre le vieillisement artériel.
Miel de centaurée : Un miel clair et léger. Excellent contre les affections oculaires, il facilite la digestion, soulage les maux de gorge et renforce le système immunitaire.
Miel d'épilobe : un miel pâle, transparent au parfum délicat, avec une sensation en bouche différente. C'est un miel de montagne aérien récolté dans les ChicChocs. Vertu: peut soigner les diarrhées.
Miel de fleur sauvage ou toutes-fleurs : Notre bouquet de fleurs des champs, framboise, fraise, épilobe, jargeau, centauré et trèfle, a une saveur unique, légèrement fruitée et très recherchée.
Miel de framboisier : Clair, avec un parfum suave, son arôme est discret mais long en bouche. Très prisé par les chefs cuisiniers, surtout pour les desserts. Propriétés: bon pour les refroidissements et les rhumatismes.
Miel de pissenlit : De couleur jaune or, il est frais en bouche, de saveur forte avec l'arôme de la fleur. Ce miel rare procure une sensation de nature et de printemps. Il séduit par son originalité. Bénéfique pour les reins et le foie, il lutte contre les insuffisances hépatiques, l'hypercholestèromie, le rhumatisme et le surpoids.
Miel de sarrasin : Miel foncé, rougeâtre, son arôme discret ne laisse pas prévoir ses saveurs puissantes et boisées. Il est très nutritif, et reconstituant avec une action positive sur le système osseux, conseillé en cas d'anémie et de manque d'appétit. Riche en flavono
ïdes dont la rutine, c'est un allié de la circulation sanguine: pour les varices, les hémorroïdes et l'hypertension.
Miel de trèfle : Un incontournable, son parfum floral est très discrèt, très agréable, son goût délicat perdure en bouche. Il est réputé pour favoriser le sommeil. Aliment de l'effort, le miel de trèfle convient parfaitement à ceux qui doivent fournir une activité physique importante. Riche en
flavonoïdes, il est aussi utilisé pour soigner les affections cutanées.
Miel de verge d'or : Un miel doré foncé au gout prononcé. La verge d'or est une plante indigène de nos régions. Son miel est recommandé pour soigner le système urinaire, l'entérite, l'inflammation de la vésicule biliaire et soulager la constipation chronique.
Miel crémeux : Miel de trèfle à texture onctueuse qui a été ensemencé avec un cristal fin pour qu'il soit facile à étendre sur pain.
Miel brut :
Un miel toutes-fleurs non filtré. C'est le miel qui dégoute des cadres avant l'extraction. Il cristalise dans les pots naturellement. C'est un miel cru.
Miel en rayon : Rhume des foins: En mâchant des rayons de miel quotidiennement pendant les deux mois qui précèdent la saison du rhume des foins, on l'évitera. Mais s'il est trop tard, pour venir à bout d'un rhume des foins persistant, suçer cinq fois par jour des morceaux de rayon de miel, ceci pendant les deux premiers jours, par la suite on peut se contenter d'en prendre trois fois par jour jusqu'à ce que l'affection aît complètement disparu.

Retour
 

 

| Accueil | Historique | Produits et services | Contact | Horaire | Recettes | English
Tous droits réservés © 2008 Le petit Jardin de l'abeille
Le petit Jardin de l'abeille